St-Quentin Immobilier
Devis carrelage
intérieur & extérieur
Noté 5 étoiles sur 111 avis
4.4/5
Étape 1 sur 6

La référence du carrelage à Saint-Quentin (02)

Devis gratuit
Nombreux modèles
Qualité premium
Chiffrage précis
ABC carrelage
Téléphone
03 23 56 76 16
E-mail
contact@abc-carrelage.com
Adresse :
3 Rue de Tergnier 02800 Beautor
Bien choisir son carrelage

Financer un bien immobilier

Renégocier un prêt immobilier

Regrouper ses crédits

Les différents types de carrelages 

Le carrelage est devenu un élément indispensable de la décoration d’une pièce. Il se décline en plusieurs formes et styles pour s’accorder parfaitement à votre intérieur. Il est important de choisir un carrelage de qualité, durable dans le temps et selon vos besoins. 

On classe le carrelage en deux familles bien distinctes : la famille des céramiques et la famille des pierres. Chacune d’elles a des matériaux, caractéristiques, couleurs très variées. Vous y trouverez forcément votre bonheur. 

Les carrelages en céramique 

On retrouve deux types de carrelage dans la famille des céramiques : le carrelage en grès et le carrelage en terre cuite. Ils ont une formule bien spécifique. C’est un mélange à base d’argile humide auquel on ajoute un autre matériau comme du quartz, du sable ou du feldspath. La cuisson est un élément essentiel. Elle varie et donne des propriétés différentes au carrelage selon le mélange utilisé. 

Le carrelage en grès 

Le grès est un matériau qui imite à la perfection plusieurs aspects : le bois, la pierre, le béton, le marbre, etc. De plus, le carrelage en grès possède plusieurs avantages, selon sa finition il peut être : 

  • Très résistant, 
  • Étanche, 
  • Antidérapant. 

Il se décline également en trois versions : 

  • Le grès émaillé, c’est un carrelage utilisé pour son aspect décoratif. La partie supérieure, que l’on appelle l’émail, peut adopter plusieurs effets (brillant ou mat) et motifs différents. 
  • Le grès cérame émaillé, d’aspect brillant et lisse, il est à éviter dans les salles de bains car il est très glissant. L’avantage principal de celui-ci est qu’il existe en un choix de coloris illimités. 
  • Le grès cérame pleine masse, durable dans le temps car il résiste aux chocs, ce type de finition est plutôt utilisé en extérieur. Il a un côté plutôt rustique car il a un aspect mat et rugueux. 

Le carrelage en terre cuite 

Plus la teinte de ce carrelage est foncée (jaune, ocre ou rouge), plus il sera résistant. Plus épais que le carrelage en grès, le carrelage en terre cuite avant d’être posé, reçoit un traitement spécifique pour être plus étanche. Il existe également sous plusieurs versions : 

  • En tomettes, 
  • En faïence pour les murs, 
  • En émaux utilisé pour les mosaïques. 

Les carrelages en pierre 

Pour donner un aspect naturel à votre intérieur, opter plutôt pour un carrelage en pierre. Cependant pour ce type de carrelage, il est préférable de faire appel à un poseur professionnel car ils sont très délicats et lourds à installer. 

Il existe beaucoup plus de déclinaisons de carrelage en pierre que ceux en grès : 

  • Le granit, 
  • Le marbre, 
  • Le travertin, 
  • L’ardoise, 
  • La pierre calcaire. 

Le carrelage en granit 

Robuste, le carrelage en granit se décline dans des tons rose, beige, gris ou noir. La coloration dépendra des proportions de chacun de ses constituants. Celui-ci se pose aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Cette roche résistante au gel, est composée en partie de feldspath alcalin et de quartz, c’est pour cela que les cristaux sont visibles. 

Le carrelage en marbre 

Le marbre, ce matériau très moderne et luxueux peut se poser autant en revêtement de sol, que de murs. C’est une roche métamorphique formée de grains cristallisés de calcite et de dolomie. Les veines aussi appelées « marbrures » sont dues aux cristaux intégrés dans la masse. 

Il se décline en une multitude de coloris et finitions : marbre brillant, vieillit ou patiné. Très dur, il est cependant sensible aux chocs et à l’eau. Il nécessite de lui faire un traitement hydrofuge chaque année. Il est déconseillé de poser un carrelage marbre à l’étage d’une habitation car c’est un matériau très lourd. 

Le carrelage en travertin 

Le travertin est souvent utilisé pour habiller une pièce traditionnelle ou au contraire en contraste dans une pièce moderne. Durable dans le temps, ce carrelage peut aussi bien être utilisé en sol intérieur qu’en sol extérieur. Mais également en revêtement de mur. 

Le carrelage en travertin existe en plusieurs coloris : rouge, marron, orange ou gris. Le travertin est une roche chimique résultant de la précipitation du calcaire. C’est pour cette raison qu’elle a des petites cavités qui lui donnent un aspect irrégulier naturel. Quelques préventions d’entretien sont à connaître. Il ne faut pas utiliser des produits abrasifs pour nettoyer ce type de carrelage. Privilégier le savon noir ou de Marseille. 

Le carrelage en ardoise 

L’ardoise à l’instar du marbre est une roche métamorphique constituée de minéraux comme : le quartz, le feldspath, le graphite, l’hématite, etc. Sa composition feuilletée, le rend très robuste. Antidérapant et résistant à l’eau, c’est le carrelage parfait pour une cuisine ou une salle de bain. Il peut être installé aussi bien en intérieur qu’en extérieur. 

Le carrelage en pierre calcaire 

La pierre calcaire s’harmonise très bien dans une habitation à la décoration rustique. C’est une roche sédimentaire carbonatée contenant en majorité de la calcite. Elle existe en grande variété de teintes, du blanc au rose pâle passant du gris à l’ocre. Ce carrelage poreux nécessite un traitement à l’hydrofuge tous les deux, trois ans. 

Tous les carrelages en pierre sont particulièrement difficiles à manier et très lourds à poser. Il nécessite une intervention d’un professionnel qualifié pour la pose. Surtout si vous voulez poser votre carrelage d’une façon différente qu’en pose droite : en diagonale, en décalée, en chevrons, etc. 

La pose d’un carrelage ne doit pas être prise à la légère et peut être décisif dans votre choix. En effet, il existe plusieurs façons de mettre un carrelage : adhésif, clipsable, en mosaïque, etc. Cette subtilité dépendra du matériau de carrelage que vous aurez choisi. 

Comment bien choisir son carrelage ? 

Le carrelage en intérieur 

Le plus simple pour choisir votre carrelage intérieur est de le faire selon la pièce concernée. Le style de votre maison sera un atout majeur dans le choix de votre type de carrelage : pierre ou céramique. On utilisera plutôt du marbre, du grès ou de l’ardoise pour une maison moderne et de la terre cuite ou du travertin pour une maison traditionnelle. 

Privilégier la pose d’un carrelage plutôt que d’un parquet dans les pièces où la fréquence de passage est élevée : 

  • Pour les chambres, la salle de bain, les couloirs, 
  • Pour les lieux de vie commune comme le salon et la cuisine. 

Il est important également de prendre en compte les différentes résistances du carrelage. Pour les pièces comme une salle de bain ou un salon, opter pour un carrelage avec résistance à la glissance. Pour les pièces comme la cuisine, les chambres, salle de jeux, opter pour un carrelage avec résistance à la rayure mais également facile à nettoyer. 

Le classement UPEC permet d’évaluer les revêtements au sol selon certains critères : 

  • Le U pour usure due à la marche ou au passage ; 
  • Le P pour poinçonnement, la déformation du sol à cause des pieds de meubles ou aux chaussures à talons par exemple ; 
  • Le E pour l’étanchéité et la résistance à l’eau ; 
  • Le C pour la résistance aux tâches et aux agents chimiques. 

Le carrelage en extérieur 

Le carrelage en grès cérame ou en grès cérame émaillé sont les deux types de carrelage les plus adaptés en extérieur. Comme pour le carrelage intérieur, il est essentiel de l’harmoniser avec la façade de votre maison ou votre menuiserie (volets, clôture, etc.) pour un côté plus esthétique. 

Certains facteurs peuvent également faciliter votre choix de carrelage. Si vous voulez mettre ce type de revêtement au sol en bordure de votre piscine, il faudra opter pour un carrelage antidérapant. Pour une terrasse fortement exposée au soleil, il faudra éviter de prendre une couleur trop foncée qui sera une grande source de chaleur et impraticable à pieds nus, en été. Il est conseillé aussi de ne pas prendre une couleur très claire pour qu’il ne soit pas trop éblouissant. 

Certains carrelages existent en versions intérieures et extérieures. Cela peut être une bonne opportunité pour créer une continuité entre votre salon et votre terrasse.